Home Entreprises Comment interpréter les résultats d’une entreprise en 2020-2021 ?

Comment interpréter les résultats d’une entreprise en 2020-2021 ?

13
resultats entreprises covid

Il y a eu la crise de la COVID, cela remet en cause tout ce que nous connaissions jusqu’ici. Notre article est une série d’interrogations de chefs d’entreprise sur leur résultats financiers à venir. Peut-être les vôtres…

De bonnes ventes cet été, mais…

Les mois de juillet et aout ont été très bons, même meilleurs que l’année passée. C’est un commerçant dans une zone touristique qui nous le dit. En revanche, sa satisfaction est en demi-teinte, car le chiffre d’affaires non réalisé en mars, avril, mai, ne sera jamais rattrapé. C’est donc une perte qui fait automatiquement de l’ombre à son excellent été.

A la fin de l’année, lorsque sera venu le moment de faire le bilan, comment seront interprétés les chiffres ? On a par exemple un excellent article dans lequel s’exprime Matthieu Malige directeur financier du groupe Carrefour. Il dit notamment que les entreprises n’ont plus de repères. C’est intéressant de soulever ce point, de dire que des résultats jugés comme catastrophiques avant la COVID sont aujourd’hui bons.

crise 2020

Sortir de la crise avant tout

Ce que toutes les entreprises souhaitent c’est cicatriser leurs plaies le plus rapidement possible. Elles ont également besoin de voir plus clair devant elles, ne serait-ce qu’à court-terme. Est-ce possible, seul l’avenir pourra nous le dire. Les investissements sont souvent en suspend, les recrutements également, cela se comprend. Combien de chômeurs en plus allons-nous comptabiliser dans les mois à venir ? Les résultats des entreprises en 2020-2012 vont sans aucun doute être tronqués. On ne pourra pas se féliciter d’avoir fait 50% de moins que les années précédentes, en revanche, on sera très heureux du chiffre d’affaires réalisés. Car ne l’oublions pas, bon nombre d’entreprises ont fait zéro ! L’économie nouvelle est là, les entreprises vont muter, car les consommateurs ont changé leurs habitudes depuis le confinement.

Cette année, l’année prochaine et sans doute la suivante, les résultats des entreprises seront interprétés différemment et c’est juste normal. L’indice de performance unique ce n’est pas d’être dans le positif, c’est juste de pouvoir être encore là demain. Évidemment cela peut passer par des restructurations, des licenciements, et c’est dur de l’admettre. Cependant, il faut en arriver là si l’on veut sauvegarder des dizaines, centaines, milliers, ou millions d’emplois dans le monde.